L’évolution des politiques en faveur du handicap a permis de positionner l’usager au centre des dispositifs et des actions le concernant. Dans un contexte économique tendu, l’adaptation d’une offre de service associant l’hébergement et l’aide à domicile à l’endroit de personnes en situation de handicap moteur oblige la recherche de ressources humaines et financières auxquelles les collectivités locales ne peuvent plus répondre.

Les réglementations à l’oeuvre dans le champ des services à la personne et la mise en place de la PCH depuis 2006 permettent d’envisager des modes d’intervention pouvant être associés à ceux existant dans un Foyer Éclaté accueillant une population en situation de handicap moteur.

La création d’un service à domicile adossé au Foyer Éclaté, aux enjeux économiques et humains, implique la mise en œuvre d’un plan d’action qui mobilisera l’ensemble des acteurs internes et externes : usagers, professionnels, autorité de tarification, association gestionnaire et partenaires.