Tous les enfants, adolescents et jeunes adultes qui sont engagés dans un processus handicapant peuvent, après notification de la Maison Départementale des Personnes Handicapées, être pris en charge par un Institut Thérapeutique, Éducatif et Pédagogique.

L’évolution constante des droits des bénéficiaires et de leur famille, mais aussi de leurs besoins, interroge fortement la potentialité réelle de ce type d’établissement à personnaliser les modalités d’accompagnement. La culture professionnelle, héritage des Instituts de Rééducation et des organisations traditionnelles, doit rapidement délocaliser ses compétences, jusqu’alors exprimées à l’intérieur de l’institution, et investir l’environnement social et familial des ayants droits. Malgré la mise en conformité de l’ITEP, des freins subsistent pour engager l’externalisation de l’intervention médico-sociale, au plus près des familles et de leurs enfants en difficulté. La mise en place d’un dispositif hors murs, qui fait de l’environnement sa ressource première, garantit l’adaptation de l’organisation aux besoins exprimés des bénéficiaires.