Les populations que nous accompagnons dans nos maisons d’enfants ont considérablement changé au cours des dernières années. Parallèlement à cela, les politiques publiques ont subi une grosse évolution, en particulier autour de la place des usagers et de leur famille. Il faut aussi rajouter à cela l’apparition de la crise économique qui vient complexifier la mise en actes de nos missions. Ces évolutions du contexte conduisent à reposer autrement l’action menée dans nos
institutions.

La maison d’enfants que je dirige est depuis longtemps reconnue sur le territoire pour la qualité des réponses liées à l’accompagnement proposé et pour les projets innovants que nous sommes en capacité de développer. Pour continuer à proposer un travail de qualité, il nous faut reconsidérer l’ensemble de nos interventions en commençant par réinterroger la place et les valeurs de l’association et les besoins et attentes des personnes que nous accompagnons. Cette démarche passe par la mise en oeuvre de la réécriture du projet d’établissement en développant les prestations autour de notre maison des familles et des visites médiatisées. D’autre part cette démarche est indissociable de la mise en place de l’évaluation interne.Un autre aspect de ce projet peut se développer avec les partenaires et est à mettre en oeuvre, dans le cadre d’un travail en réseau, pour une prise en compte plus cohérente des besoins et des attentes des personnes que nous accompagnons sur un territoire donné.